Posts Tagged ‘Greg le millionnaire’

J’étais un enfant-loup littéraire perdu en 1ère S

Aux cinq coins de l’Hexagone, tout le monde vous le dira: je suis tout sauf un matheux.

J’ai un gros blocage avec les chiffres, qui date sans doute du jour où j’ai découvert avec effroi qu’en fait les mousquetaires n’étaient pas trois, mais quatre, voire cinq selon les écritures apocryphes qui évoquent également le jeune Albert, (un fantassin spaghettophile dont la voix à la télévision était doublée par Roland Giraud, a.k.a. le Guénéral Schpontz de Papy fait de la Résistance, comme quoi tout est lié).

J’étais, il faut bien se l’avouer, un enfant-loup littéraire perdu en 1ère scientifique par la disgrâce du fameux adage, malédiction des bons élèves indécis: «FAIS S, TU POURRAS FAIRE LE MÉTIER QUE TU VEUX». J’ai donc fait S, pour faire au final le métier que je voulais.

MAIS BORDEL QUE CE FUT LONG TOUS CES JOURS PASSÉS À TRITURER DES LETTRES GRECQUES (moi, les mathématiques, j’en pense Pi que pendre.)

Les maths, cette monstruosité.
CC Yoshi2000

Remercions ici Blaise Pascal d’avoir inventé la calculatrice, même si, depuis, de nombreux lycéens acnéiques vertement moqués pour leur mauvaise peau ont eu à s’en plaindre.

(En outre, Blaise était un splendide Auvergnat, comme quoi nos régions ont du talent, je me tue à te le répéter vilain lectorat germanopratin).

Bref.

Passant courageusement sous silence ma profonde détestation de la chiffraille, ce jour, pour tes petits yeux émerveillés, je vais équationner avec brio.

On sait par hypothèse que:

Le temps, c’est de l’argent. (1)

Or, selon le théorème dit de «Greg le millionnaire», on a:

L’argent ne fait pas le bonheur. (2)

En remplaçant (1) dans (2), on obtient:

Le temps ne fait pas le bonheur (3)

Or, par définition, on sait que:

1/(bonheur) = malheur

Ce qui, dans l’équation (3), permet de dire:

Le temps fait le malheur (4)

Sachant que “Un malheur est si vite arrivé” (Corollaire de la Loi de Murphy, in Eddy Murphy, Le Flic de Beverly Hills 3), on obtient:

Le temps est si vite arrivé (5)

La proposition (5) permet de justifier, à l’évidence, le fait que je n’aie pas trop écrit céans ces derniers temps. Et je te prie de m’en excuser, on va se ressaisir.

POST-SCRIPTUM:

Tu te souviens que je t’avais annoncé ici la tenue tous les 20 août de la Journée internationale de la Moustache.

Eh bien quelle ne fut pas ma surprise de constater, ce matin sur Facebook, que cette petite manifestation avait fait florès, à la différence près qu’ils font ça le 20 mai (oui, dans deux jours).

Nous sommes de plus en plus nombreux. Rejoins-nous avant de dérouiller velu.